0

Votre panier est vide

juin 25, 2019 10 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Comprendre les principales étapes et l’importance de faire découvrir la nage à bébé.  

Voici l'étape 2 d’une série de 4 articles sur l’éveil aquatique.

 

Sommaire 

  • Introduction - Bébé et la nage
  • Bébé et son adaptation à l’eau
  • L’immersion
  • Les avantages de la natation pour bébé
  • Prendre des cours de natation avec un professionnel
  • Les équipements pour la natation

 

Introduction - Bébé et la nage

La natation est un sport qui présente de multiples avantages pour bébé. Elle améliore la confiance en soi, la synchronisation et le développement du corps. Le relâchement des muscles qui se produit grâce à l’état d’apesanteur dans l’eau diminue le stress et les tensions. Afin de découvrir la nage, il est tout d’abord essentiel de dépasser la peur de l’eau. C’est après que l’apprentissage des mouvements de la nage est possible. Apprendre à nager pour un enfant est complètement différent dans son approche que pour un adulte. Voici nos explications.

 

Bébé et son adaptation à l’eau

Au cours des premières semaines, les bébés font naturellement des mouvements de nage rythmés et coordonnés, tout en empêchant leur propre respiration sous l'eau. C'est ce qu'on appelle le réflexe natatoire (ou d’apnée). Après environ 6 mois, ce réflexe ralentit à mesure qu'ils commencent à maîtriser leur propre respiration lorsqu'ils vont sous l'eau. De plus, le cerveau de votre bébé grandit plus rapidement au cours des premiers mois de sa vie qu’à tout autre moment. Par conséquent, le meilleur moment pour commencer à apprendre à nager est de 3 mois quand ils sont encore capables de tirer parti du réflexe natatoire et de la croissance rapide du cerveau.

 

L’immersion

Jusqu'à l'âge de 3 ans environ, les bébés et les tout-petits n'ont pas la force, la coordination et la motricité nécessaires pour nager à la surface. la manière dont leur masse corporelle est distribuée rend également la tâche difficile. Cependant, avec une surveillance attentive et des encouragements, ils peuvent nager naturellement très tôt sur de courtes distances. L’immersion joue un rôle important dans le développement de la confiance de votre bébé. Et pour les parents, c’est souvent la partie la plus excitante : regarder votre bébé glisser sur vous alors que vous planez au-dessus de la surface de l’eau est une expérience passionnante et enrichissante.

 

 

Les avantages de la natation pour bébé

Les bébés et les jeunes enfants adorent être dans l’eau chaude. Pour de nombreux parents, la première leçon de natation d’un enfant est l’un de leurs souvenirs les plus précieux. Les souvenirs sont importants, mais il existe aussi de nombreuses raisons d’apprendre à nager.

 

1. La sécurité et l’eau

La natation est une compétence essentielle dans la vie. La noyade est la troisième cause de mortalité accidentelle chez les enfants de moins de cinq ans. Si vous apprenez à vous mettre à l’écart, à tenir, à sortir et / ou à nager, vous pourriez sauver la vie de votre enfant un jour. Un enseignant va donc montrer les techniques de sécurité essentielles dès la naissance.

 

2. Développer la confiance dans l’eau

Initier les enfants à l’eau dès leur plus jeune âge permet d’éviter que la peur de l’eau ne se développe plus tard. Les exercices qui consistent à se déplacer indépendamment dans l’eau et à se tenir sur le côté sont parfaits pour la confiance de votre bébé. De nombreux parents trouvent également que le fait de manipuler leur bébé dans l’eau est également bénéfique pour leur confiance en eux, en particulier s’ils sont inquiets au sujet de l’eau ou ne savent pas nager.

 

3. Renforcer la santé physique et mentale de bébé

Nager dès la naissance est bénéfique pour la santé et le développement de bébé. Chaque leçon fournit un entraînement physique complet, renforçant le cœur et les poumons de votre bébé et, à son tour, favorisant le développement du cerveau, y compris la stimulation des 5 sens (goût, odeur, toucher, vue et son).

 

4. Construire sa force musculaire

La flottabilité et la résistance à l'eau signifient que les bébés exercent plus de muscles, plus efficacement dans l'eau que sur la terre. Des recherches finlandaises ont montré que les bébés nageurs rampaient plus tard, mais marchaient plus tôt, grâce à leur excellent contrôle musculaire.

 

5. Améliore la coordination

Être dans l'eau contribue à améliorer la coordination et l'équilibre. Par exemple, une étude réalisée en 2009 par l'Université norvégienne des sciences et technologies a révélé que les bébés qui nagent ont un meilleur équilibre et peuvent saisir les objets plus facilement.

 

6. Renforce la capacité d'apprentissage

Répondre aux commandes vocales répétitives peut aiguiser les compétences mentales de votre bébé et augmenter son niveau de compréhension. Une étude allemande a révélé que les bébés nageurs avaient un développement moteur avancé, des aptitudes sociales et une intelligence.

 

7. Améliore le bien-être

L'eau chaude détend votre bébé et la natation stimule son appétit, améliorant ainsi ses habitudes de sommeil et d'alimentation.

 

Prendre des cours de natation avec un professionnel

S’inscrire dans un club de natation est la meilleure solution. Comme dans tous les sports, un professionnel aura la pédagogie et saura prendre le temps d’apprendre à votre enfant ses premiers mouvements. Il a l’habitude de gérer le stress lié aux premiers mouvements dans l’eau. Les cours se font accompagnés des parents.

Ainsi bébépourra nager de courtes distances à l’âge de 2 ans et maîtriser des compétences essentielles, notamment savoir se tenir debout et maitriser son environnement. Le plus important, donner les compétences essentielles en matière de sécurité au cas où ils tomberaient dans l’eau.

Les progrès se poursuivent à mesure qu'ils développent leurs capacités motrices, leur force et leur endurance pour devenir des nageurs indépendants avec des mouvements de bras et de jambes contrôlés, se transformant en pagaie avant puis en crawl.

Aussi important et passionnant que puisse être la plongée sous-marine, ce n’est qu’une très petite partie des cours. Environ 95% de la leçon est en surface et ne doit durer que quelques secondes. Votre bébé se familiarisera également avec l'immersion de ses oreilles tout en nageant sur le dos et vous l’encouragerez ensuite à immerger éventuellement son visage. Ces positions de soutien amènent votre bébé à avoir une position rationalisée pour devenir nageur.

 

De 15 à 22 mois

Ces types de cours sont destinés aux bébés déjà habitués (c’est à dire les bébés nageurs) mais aussi à ceux n’ayant jamais eu de cours. À cet âge, le maître nageur peut introduire certaines techniques de natation fondamentales telles que la respiration, pagayer, les mouvements des jambes et l’immersion indépendante.

Exemples d’exercices :

  • Propulsion indépendante avec divers équipements d’aides à la flottabilité
  • Allonger le corps dans l’eau
  • Savoir tourner d'avant en arrière
  • Bulles et respiration
  • Immersion des yeux et du visage dans l'eau
  • Singe marchant sur le mur
  • Sauts dans l’eau avec aide

 

De 22 mois à 2,5 ans

Ce niveau prépare les enfants à nager de façon autonome. Les instructeurs travaillent sur les capacités d’écoute du jeune enfant et sur sa capacité à suivre des instructions parallèlement à ses compétences en natation.

Exemples d’exercices :

  • Mettre l'accent sur les yeux et le visage dans l'eau
  • Sauter sans aide et indépendamment du parent et de l'instructeur
  • Propulsion indépendante avec divers équipements d’aides à la flottabilité
  • Tourner d'avant en arrière
  • Se préparer à entrer dans l’eau avec un instructeur uniquement. C’est-à-dire plus de travail avec l’instructeur de natation, moins avec le parent.

 

Les cours de natation : Une progression adaptée à l’enfant

Les bébés peuvent apprendre tranquillement grâce à la répétition, les jeux et les cours réguliers. Dans les leçons, des écoles utilisent des chansons, des comptines et des actions pour encourager les mouvements, à pagayer et les éclaboussures. Une multitude d’équipements d’aide à la flottabilité pour encourager la flottaison indépendante, bien que ceux-ci ne soient recommandés que pendant 10 à 15 minutes de la leçon. 

Les bébés grandissent sans cesse, s'amusant tout en construisant sans cesse leur confiance et leur indépendance dans l'eau. Il s’agit d’un marathon et non d’un sprint et il est essentiel de ne pas pousser les bébés trop tôt pour ne pas saper leur confiance en eux et les décourager.

 

Les équipements pour la natation

Vous l’aurez compris nous vous conseillons de privilégier des cours avec un professionnel. L’apprentissage de la nage sera encore plus agréable dans votre piscine ou pendant les vacances.

Apprendre à nager dès l’enfance est plus facile. Un enfant maitrise plus rapidement la nage par rapport à un adulte. La nage s’apprend progressivement après avoir maitrisé sa peur de l’eau. Des équipements spécifiques sont conçus pour les différentes étapes de l’apprentissage pour les faciliter. Par ailleurs, le gabarit de l’enfant conditionne aussi l’accessoire adéquat pour lui.

Tout d’abord, il faut savoir bloquer sa respiration tout en maintenant la tête sous l’eau. La finalité de cet exercice est de permettre à l’apprenti nageur à s’immerger totalement dans l’eau et à se déplacer à l’intérieur.

Puis, on apprend à flotter sur l’eau. Savoir flotter sur l’eau est important pour pouvoir nager et l’élève doit être capable de le faire tant sur le dos que sur le ventre. Au début, les frites en mousse aideront l’enfant à maintenir son équilibre. À force de s’exercer, il pourrait réussir à faire la planche sans accessoire.

Ensuite, l’enfant s’exercera à se propulser dans l’eau. Cette étape doit être effectuée sur le dos puis sur le ventre. Elle consiste à se servir de ses pieds, appuyés contre le bord de la piscine, pour se propulser en position couchée.

Enfin, on peut passer à la dernière étape du parcours qui consiste à apprendre à l’enfant les techniques spécifiques des différentes nages.

 

Les gilets et ceintures de natation pour bouger dans l’eau avec sérénité

Les gilets de natation: Ils permettent à l’apprenti de mieux flotter sur l’eau. Avec le gilet de natation, les bras sont libres de bouger dans l’eau. Les bases des déplacements de la nage peuvent être maitrisées facilement avec cet accessoire. Les gilets doivent correspondre au poids de l’enfant pour ne pas mettre sa vie en danger. Les gilets de natation peuvent correspondre à différente catégories de poids pour les enfants de 15-25kg et 25-35kg. Pour les plus grands, il existe des gilets de natation gonflable destinés pour un poids de 50-75kg. Ces gilets gonflables ont besoin d’être gonflés pour être utilisables. Pour vous faciliter la tâche, les gilets de natation en mousse sont mis à votre disposition. Avec ces modèles, le gonflage et le dégonflage ne vous ennuieront plus. Cependant, ils peuvent s’avérer être un peu encombrants.

Les ceintures de natation : la ceinture favorise également la flottaison. Elle est adaptée pour les enfants supérieurs à 4 ans ayant un poids compris entre 15 et 60kg. Comme le gilet, elle octroie plus de liberté à l’enfant pour apprendre les mouvements de la nage. Placée autour de la taille, elle va maintenir le centre du corps de l’enfant à la verticale. Les flotteurs des ceintures de natation sont, en général, amovibles. Ainsi, on peut les enlever petit à petit quand l’enfant progresse dans son apprentissage.

 

Apprendre les mouvements des jambes avec les frites en mousse et les planches de natation

Les frites en mousse : Avec les frites en mousse, le haut du corps est maintenu en surface. En effet, la frite doit être placée sous les aisselles. Ainsi, l’apprenti nageur peut se concentrer sur la partie inférieure de son corps pour apprendre facilement les mouvements corrects des jambes. Pour éviter les risques de noyade, l’enfant devrait toujours être suivi de près. Vous pouvez choisir la couleur de la frite en mousse. La longueur des frites en mousse est entre 110 cm et 160 cm.

Les planches de natation : La planche a de multiples rôles selon son positionnement. Elle peut substituer le rôle d’une frite en positionnant les coudes sur elle. Comme avec la frite, le haut du corps est maintenu en surface pour permettre de travailler les mouvements du bas du corps. La posture suivante avec les mains à l’arrière de la planche permet d’effectuer plusieurs exercices. Il est possible de travailler à la fois la respiration en mettant la tête sous l’eau et les mouvements des membres inférieurs. Vous pouvez privilégier des planches de couleurs bleues et roses avec divers motifs imprimés pour le plaisir de votre enfant.

 

Le brassard-ceinture évolutif, le compagnon de l’apprenti nageur dans son parcours

Le brassard-ceinture évolutif est l’outil idéal pour suivre la progression de votre enfant. Il est adapté uniquement pour les enfants entre 15 et 30 kg. L’usage du brassage-ceinture évolutif est déconseillé pour les enfants inférieurs à 15kg. Selon son niveau de familiarisation avec l’eau, on distingue différents modes d’usage. Au début, les deux pièces du produit sont nécessaires à savoir les brassards et la ceinture devant. À ce stade, l’enfant est encore en train de dépasser sa peur de l’eau et les brassards doivent être gonflés au maximum. Par contre, le gonflage de la ceinture et le gabarit de l’enfant doivent correspondre. Pour y arriver, ajuster d’abord la ceinture sur le corps de l’enfant avant de le gonfler. En confiance, il peut apprendre à se déplacer dans l’eau verticalement en utilisant uniquement les brassards, toujours gonflés au maximum. En effet, les brassards portent l’avant-bras et gardent la tête hors de l’eau. La troisième étape est l’usage seule de la ceinture. L’enfant peut atteindre la position horizontale pour la nage grâce à la ceinture qui se trouve sur son dos. Le gonflage est normal pour cette posture. Ainsi, il peut apprendre les mouvements de la nage proprement dite. 

 

S’équiper pour nager dans le confort et la sécurité

Certains accessoires ne sont pas indispensables pour aider votre enfant à découvrir la nage. Cependant, ils sont destinés à améliorer le confort du nageur voire même à prévenir certains accidents et maladies qui peuvent arriver dans une piscine. Ces accessoires augmenteront le plaisir d’être dans l’eau :

Le bonnet de bain : il prévient les effets du chlore sur les cheveux. Les huiles naturelles des cheveux sont éliminées par le chlore et ils deviennent poreux et cassants. Les cheveux seront ainsi secs et rugueux. Ne vous inquiétez pas, ces problèmes ne se manifestent que si vous nagez régulièrement. Le bonnet de bain procure aussi plus d’hydrodynamisme.

Les bouchons d’oreilles : Ils sont efficaces pour prévenir l’otite pour les oreilles fragiles. L’otite externe ou l’otite du nageur est due à l’eau bloquée dans l’oreille. Une faible quantité d’eau est suffisante pour permettre aux bactéries et champignons de se proliférer. Cette multiplication des agents pathogènes entraine les infections à l’origine de la maladie.

Les lunettes de natation : elle protège les yeux contre tous les produits contenus dans l’eau, surtout quand on nage dans la mer. Elle offre également de meilleures visibilités pour mieux se diriger dans l’eau.

 

Vous aimerez également :

Bouées enfants - Les meilleures idées
Brassards Bébés - Les avantages 
Notre univers et conseils concernant les enfants


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.