0

Votre panier est vide

juin 26, 2019 7 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Eveil aquatique : Immersion dans l’eau et jeux. Quelles sont les meilleures idées ?   

Voici l'étape 3 d’une série de 4 articles sur l’éveil aquatique.

 

Sommaire 

  • Les meilleurs jeux au bord de la piscine pour enfants
  • L’immersion
  • Les équipements et accessoires pour les jeux et l’immersion
  • Les risques liés à l’immersion dans l’eau
  • Les précautions à prendre avant de s’immerger dans l’eau


Les meilleurs jeux au bord de la piscine pour enfants

Vous avez passé de nombreuses heures au bord de la piscine à regarder votre enfant prendre part à ses cours de natation. Maintenant que vous partez en vacances, vous vous demandez quoi faire dans la piscine pour les divertir. Voici une liste d’idées de jeux pour soutenir le besoin sans limite de s’amuser.

 

Voici une liste de jeux ne demandant aucun accessoire.

Pour les plus jeunes enfants…

Parler aux poissons🐠

Entraînez-vous à faire semblant de pêcher en incitant votre enfant à souffler des bulles d'eau. Puis demandez-leur de mettre leur oreille dans l'eau pour écouter la réponse faite. C'est idéal pour le contrôle de la respiration, qui est la première étape pour apprendre à votre enfant à nager de façon autonome. L’encouragement à submerger leur visage et à faire des bulles augmentera leur niveau de confort dans l’eau.

 

Lumière rouge, lumière verte🚦

Asseyez votre enfant sur une marche peu profonde de la piscine. Quand vous dites le feu vert, faites-les battre comme des fous ! Une lumière rouge signifie arrêter et une lumière jaune signifie donner des coups de pied lentement. C'est parfait pour apprendre à se mettre à l'eau. Cela peut également être effectué en tenant votre enfant sous leurs bras pour qu’il se trouve face à vous et marchez à reculons pour les encourager à donner des coups de pied.

 

Plonger dans l’eau🏊

Dans la partie peu profonde, éloignez-vous du mur. Tenez votre enfant, il se tient sur vos genoux, vos mains soutenant sa taille. Demandez-leur de vous sauter les genoux et de vous accrocher au mur. Cette technique permet à votre enfant de s'habituer à la natation de façon autonome. Augmentez progressivement la distance du mur et ils progresseront lentement.

 

…Pour les plus grands

Ping Pong

Achetez des balles de ping-pong et jetez-les dans la piscine et regardez vos enfants adorer courir pour essayer de les capturer tous.

 

Une plongée pour gagner un trésor

Jetez de la monnaie dans la piscine et demandez à vos enfants de ramasser les pièces de monnaie du fond de la piscine. Une nouvelle façon de gagner leur argent de poche en vacances!

 

Quiz avec saut rapide

Une personne pose les questions pendant que les autres enfants font la queue au plus profond. La personne pose une question du type «Quelle est la couleur du ciel ?» et le sauteur doit répondre à la question en l'air mais avant de toucher l'eau.

 

Attaque du requin

Une personne est le requin et tout le monde est le poisson. Lorsque le requin crie «requin», le poisson nage. Une fois qu’ils se sont échappés, le requin crie «requin» et tente d’en attraper un. Dès qu'un poisson est capturé, il devient le requin.

 

L’immersion

L’immersion est une étape primordiale pour l’apprenti nageur. Il se définit par le fait de plonger dans l’eau et par conséquent, aide à dépasser la crainte de l’eau. S’immerger dans l’eau va permettre à l’élève d’avoir plus de confiance dans l’environnement aquatique.

L’objectif de l’immersion est de pouvoir se repérer et se déplacer dans l’eau. Il s’accompagne également d’exercice de respiration très utile pour apprendre à nager. Pour réussir à maitriser ses mouvements dans l’eau, l’apprentissage par étape est le moyen le plus efficace.

Ne faite aucune apnée sans la surveillance d’un adulte.

 

Apprendre pas à pas

Pour plus de sécurité, le port de ceinture de flottaison ainsi que la présence d’une autre personne pour la surveillance sont conseillés.

 

Immerger la tête dans l’eau : au début, commencez dans un bassin de faible profondeur et accrochez-vous au bord du bassin avec vos mains. En premier lieu, il faut prendre une grande inspiration et boucher le nez avant de mettre la tête dans l’eau. Restez dans l’eau pendant quelques secondes avant d’y sortir. Pour réussir à faire de l’apnée pendant plusieurs secondes, l’augmentation progressive de la durée d’immersion est très efficace. Après ce blocage respiratoire, vous devez prendre confiance dans l’eau petit à petit en ouvrant la bouche, sans aspirer, et les yeux.

 

Se redresser dans l’eau : pour se redresser dans l’eau, il faut d’abord se mettre en position allongée, et ensuite faire le mouvement de bascule. En premier lieu, il faut gagner plus de stabilité en écartant les bras. Puis, levez les pieds dans le but de se faire emporter par l’eau. Ensuite, remonter les genoux contre les poitrines pour acquérir la forme d’une boule. Cette technique permet de réaliser le mouvement de bascule afin de reprendre la position verticale et pouvoir se redresser.

 

Se déplacer dans l’eau : pour y arriver, l’aptitude à déplacer en surface est requise. Faire des mouvements synchronisés des jambes et des bras tout en maintenant la tête dans l’eau permet de se déplacer en surface. Gardez les yeux ouverts pour apprécier le déplacement. L’usage de lunette de natation est conseillé. Pour se déplacer en profondeur, il faut refaire les mêmes gestes, mais avant il faut s’immerger dans l’eau. Le plongeon "canard" est la technique pour aller en profondeur. Il consiste à entrer verticalement dans l’eau, les bras en premier, ensuite la tête et enfin le torse.

 

 

Les équipements et accessoires pour les jeux et l’immersion

Il existe des équipements selon le niveau d’accoutumance de votre enfant dans l’eau. Pour un enfant qui vient de découvrir le milieu aquatique, les anneaux aquatiques lestés lui correspondent. Il peut s’exercer à les récupérer au fond de l’eau tout en s’amusant.

Pour travailler la confiance et la coordination dans l’eau, les poignées ventouses sont idéales. Elles permettent au petit nageur d’avoir des appuis pour se déplacer facilement au fond de la piscine. Néanmoins, la surveillance d’un adulte est nécessaire pour éviter tout accident.

Pour ceux qui veulent perfectionner ses aptitudes à se déplacer dans l'eau, les arches aquatiques sont faites pour un parcours sous l’eau. Vendu par paire, elles permettent de définir un parcours sur lequel les enfants pourraient se lancer des défis. En essayant de parcourir une distance de plus en plus grande, ils développent leur capacité petit à petit.

À part les accessoires ludiques, il faut aussi assurer la sécurité de votre enfant. Pour ses débuts dans l’immersion, les ceintures de flottaison sont nécessaires. En progressant à l’intérieur de l’eau, le bonnet de natation, les lunettes de natation ainsi que les bouchons d’oreilles s’imposent surtout pour les plus fragiles. Le bonnet protège les cheveux tandis que les bouchons d’oreilles préviennent l’incursion d’eau dans l’oreille à l’origine des otites. Le port des lunettes de natation protège les yeux et améliore la visibilité sous l’eau.

 

Les risques liés à l’immersion dans l’eau

Ces risques s’appliquent aux petits et aux adultes.

Les crampes :les crampes sont à l’origine des risques de noyade. Elles se caractérisent par une contraction brutale, involontaire et très douloureuse des muscles et engendrent la panique et la perte de contrôle dans l’eau. La déshydratation est un des principaux facteurs de la crampe. Ces crampes peuvent s’intensifier avec la profondeur. Mais dans le cadre d’une piscine de loisir avec 2 mètres de profondeur, pas de risque supplémentaire. Lors de l’immersion dans l’eau, le corps passe du système nerveux sympathique au système parasympathique. Ce système nerveux met l’organisme en alerte et par conséquent la pression sanguine augmente. Le corps, passé au système parasympathique, augmente l’espace interstitiel. L’eau passe donc dans cet espace plus facilement vers le sang et le volume du plasma sanguin augmente. Ainsi, la production d’urine s’intensifie, car la quantité de sang à filtrer augmente et le corps se déshydrate rapidement.

L’hypothermie : le fait de plonger dans l’eau peut entrainer des dangers pour l'organisme à cause du froid. La température interne du corps est de 37 °C .Si la température corporelle diminue et arrive en dessous de la barre de 35°C à cause de l’immersion dans l’eau, les risques d’hypothermie se présentent. Au-dessous de 28°C, la situation est grave, car le système cardiovasculaire est affecté. Les symptômes commencent par la chair de poule, les tremblements, l’accélération des rythmes cardiaques. Dans les situations critiques, l’individu peut tomber dans le coma et mourir en l’absence d’intervention.

 

Les précautions à prendre avant de s’immerger dans l’eau

Pour prévenir les risques de noyade et les accidents dus à l’immersion, il faut acquérir certains réflexes.

Pour éviter les crampes, il faut réhydrater le corps pour compenser les pertes en eau. Le dessèchement des muscles, dû au manque d’eau en l’absence de compensation des pertes, favorise les crampes. Avant de s’immerger dans l’eau, la prise d’un verre de jus dont on a ajouté un peu de sel améliore la rétention des eaux dans les cellules et hydrate le corps. Pour prévenir les crampes, l’échauffement des muscles est aussi important. 

Pour éviter l’hypothermie, il faut manger une quantité suffisante d’aliments 2 à 3h avant de s’immerger dans l’eau. Juste avant la session, la prise de force par l’intermédiaire de jus de fruits coupé à l’eau et des barres de céréales est conseillée. Le réchauffement du corps, surtout les épaules, les jambes, les bras et les abdominaux, est utile. Mouiller la nuque, les pieds et les mains avant de plonger dans l'eau évite les chocs thermiques en permettant à notre corps de s’adapter progressivement à la température de l’eau. En sortant de l’eau, réchauffer votre enfant. Enroulez-le dans une serviette et ayez le réflexe de couvrir sa tête pour empêcher la chaleur de s’échapper. Dans le but d’éviter le refroidissement du corps, habillez-le avec des vêtements chauds et évitez de l’exposer aux vents ou aux intempéries. Étant donné les calories brulées par le corps pour se réchauffer, compenser ces pertes par des boissons chaudes et des aliments énergétiques est essentiel.

 

Bref, la phase de l’immersion est très importante pour apprendre la nage. En s’immergeant dans l’eau, l’enfant s’accoutume progressivement dans l’univers aquatique et apprend à dépasser ses craintes. En confiance, il peut s’améliorer petit à petit. Il est important de noter que c’est encore un apprenti nageur et le suivi de ses activités ne doit pas être négligé pour éviter les accidents. Dans le parcours de son enfant, les parents doivent savoir les risques de l’immersion. Ainsi, ils pourront se munir des équipements de protection et avoir les bons réflexes pour prévenir les dangers.

 

Vous aimerez également :

Bouées enfants - Les meilleures idées
Brassards Bébés - Les avantages 
Notre univers et conseils concernant les enfants


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.